Now recherche investisseurs

Invest

 [Investir]

Le financement privé par des entités autres que les acteurs de la filière (pour la plupart soumis à des obligations de financement : producteurs, distributeurs, chaînes de télévision...)  est une ressource non négligeable pour le créateur de projets cinématographiques et télévisés.

Aujourd'hui, le financement par des investisseurs privés prend plusieurs formes. Les véhicules les plus connus, et sans doute les plus utilisés, sont les Sofica (lire ci-dessous), mais il existe aussi des fonds Tepa cinéma (proposant de la défiscalisation), des fonds spécialisés, comme ceux de CinéFrance, et du financement participatif. Il faut y ajouter les établissements bancaires spécialisés, comme Cofiloisirs (détenu à 92 % par BNP Paribas et Neuflize OBC) ou Natixis Coficiné, qui prennent en charge les crédits nécessaires à la production. Sans cet écosystème, avec le CNC au sommet, beaucoup de films qui ont à leur sortie marqué les esprits n'auraient pas vu le jour.

 

Aujourd'hui, les conditions sont presque réunies pour passer à la vitesse supérieure. Chez CinéFrance, on a levé 50 millions d'euros auprès d'investisseurs institutionnels ou de grandes fortunes et on en a déjà investi 35 millions. Il est certes le seul, mais il va vite faire des émules. La Banque Palatine a un projet dans ce sens et Judicaël Perrin explique que, pour attirer des investisseurs, il faut leur proposer des « tickets d'entrée » élevés, de plusieurs millions d'euros. En outre, le secteur offre la possibilité d'investir à plusieurs niveaux, que ce soit dans les films, dans des fonds misant sur plusieurs films ou au capital des entreprises de l'écosystème, notamment des distributeurs, qui manquent de fonds propres.

Partout dans le monde et donc en France, l'amont du divertissement audiovisuel est perçu comme un secteur d'avenir. « C'est d'autant plus vrai que les producteurs de cinéma et de séries pour la télévision, un secteur moins réglementé, se confondent de plus en plus » explique Judicaël Perrin. Pour attirer les investisseurs, il va cependant devoir faire des efforts de transparence et aligner les intérêts des parties prenantes. 

Si ces conditions étaient remplies, on ne passerait pas d'un système à un autre, explique Judicaël Perrin - pour dire que le rôle du CNC serait maintenu. Mais on permettrait à ceux qui sont intéressés par cet investissement alternatif de combler un besoin de financement identifié par tous.

 
Un secteur à forte rentabilité potentielle

• En croissance : +4,3% de moyenne sur les 10 dernières années

• Aux cycles d'exploitation courts: 83,7% des recettes encaissées dans les 24 premiers mois d'exploitation (source CNC)

• Des performances pouvant atteindre des sommets en cas de gros succès commercial Le potentiel de rentabilité forte est la contrepartie d'un risque lié à la volatilité de l'investissement.

Crédit Gilles Kyriakos Photographie
NOW PRODUCTIONS ORIGINALS

Invest in our scenarios

    [Investissez dans nos scénarios]

 

 

Le producteur de cinéma est la personne (ou la société) qui recherche des projets de films et se met en quête des moyens financiers pour les produire. Son rôle est aussi bien artistique que financier. C'est lui qui choisit tel ou tel projet, présenté par un scénariste ou par un réalisateur, voire un comédien ou un éditeur de romans. Il engage les premiers frais, par exemple l'achat des droits d'adaptation d'un livre. Il demande à un scénariste un premier travail sur la mise en place du récit filmé. Il choisit alors le réalisateur, si celui-ci n'est pas à l'origine du projet. Il supervise l'écriture du scénario, et engage éventuellement d'autres scénaristes pour parfaire le travail. Ensuite, lorsqu'il a réuni la majorité des besoins financiers du film, il travaille en collaboration étroite avec le réalisateur, puis les chefs de poste, à la préparation du tournage. Le choix des acteurs intervient dans cette phase de préparation, sauf lorsqu'une ou des vedettes ont engagé le projet. Audition, lieux de tournage, membres de l'équipe, font partie de sa responsabilité dont il délègue une part à sa guise au réalisateur.

 
NOW PRODUCTION RECHERCHE

Nous avons besoin de vous !

    [Investissez dans nos scénarios]

 

 

L'objectif de ce site est de présenter les projet de notre collectif afin de solliciter une aide financière de la part d'entreprises désireuses de soutenir nos actions cinématographique.s Il s'agit pour notre production de court métrage, de développer des relations avec des partenaires, dans le but de promouvoir le cinéma et d'étendre le rayonnement sur le national et l'international avec la diffusion du film dans les festivals. Nous souhaitons, par l'intermédiaire de ce site, vous informer sur notre film ou nos projets en devenir.  Vous faire mieux connaitre nos activités et vous soumettre une liste de nos prochaines réalisations afin d'établir les bases transparentes d'une éventuelles coopération.

Le sponsoring est une technique de communication efficace pour les entreprises. L’enjeu est de faire connaître l’entreprise et de récolter des retombées valorisantes en termes d’image. Médiatique et convivial, le cinéma est le support idéal pour procurer des valeurs positives à la marque d’une entreprise. Le format court métrage porte des valeurs fortes, qui transmettent une image jeune et dynamique. Le partenariat d’un évènement cinématographique constitue une opportunité de contact direct et permet de valoriser la marque tout en créant un lien avec le public : le consommateur se trouve ainsi dans une situation non commerciale, qui le met en confiance. C’est pourquoi l’efficacité du sponsoring est près de trois fois supérieure à celle de la publicité classique, souvent plus coûteuse. Le message diffusé est généralement implicite, et se limite à la seule évocation de la marque sur le lieu de compétition. Le caractère implicite du message sera compensé par la durée du parrainage et la fidélité, essentielles pour effectuer un sponsoring efficace.
 
La communication et la promotion d'un film court métrage dure environ deux années pendant lequel le film va faire une carrière dans les festivals nationaux et internationaux. Le Plus que nous offrons à nos partenaires est la possibilité d'avoir une véritable couverture médiatique sur nos réseaux sociaux et également sur nos organes de presse et pouvoir prétendre à des articles sur notre magazine  : ARTS DIAMOND Magazine
Franchise Virtuous Code©
Now Productions  Logos Version fond noir

© 2020 For Now Productions - Created by Sel de Fictions

  • Grey Instagram Icon
  • Grey Vimeo Icon
  • Grey YouTube Icon
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon